Noir Tango, la claque bd du week-end !

Publié le par lefevre


C'est ce qu'on appelle une claque, une claque monumentale, cette bd est un hymne au 9 ème art, elle vous enlace et vous emporte comme un tango des bas-fonds de Buenos-aires la magnifique. Les éditions Akiléos ne cessent de nous surprendre, un art book sur Peter de Sève, un autre sur Philippe Luguy et cet album, au graphisme époustouflant et au scénario saignant comme une lame de couteau dans la nuit sombre et lunaire. Le pitch messieurs dames : Dans une Argentine où le clivage entre riches et pauvres est profondément ancré, où les propriétaires terriens, véritables seigneurs, vivent dans le luxe et les pauvres dans des bicoques misérables, des "mauvais quartiers", où se mélangent la sueur et l'alcool, une seule chose peut gommer ce qui ressemble fort à un système de castes : le tango.
Tango que l'on pourrait écrire avec un T majuscule car cette danse s'est élevée au niveau de l'art, véritable phénomène culturel, passion et langage du corps qui efface les différences sociales, puisqu'il suffit de "montrer de véritables talents de danseur et du savoir vivre pour et le simple hombre peut tenir dans ses bras la plus élégante des filles".
Miguel est de ces hommes issus de classe pauvre, danseur hors pair et véritable maestro du Tango, il a fait chavirer le cœur d'Isabella qui l'a épousé.
Mais rien n'est idyllique car une fois sortis de la piste de danse, l'osmose ne fonctionne plus.
Cet album est une invitation au voyage, du tango à l'Argentine, de la violence à l'amour, de la vie tourbilonnante à la mort jouissive, rien ne vous sera épargné, ici que de la matière brute sous un trait de génie. Le graphisme est en effet tout droit sortie des petites rues ombragées du vieux Buenos Aires, là ou la nuit tous les danseurs sont sortis, la ou la nuit le coeur raisonne de façon déraisonné au rythme du Tango, charnel et éternel.

Rare sont les bandes-dessinées qui allient aussi le bien le texte et l'image, cette bd à une véritable mélodie, un battement de cases qui fait boum à chaque regard, un battement de bulles qui vous explose le coeur et vous explore sans concession les méninges. S'il vous reste quelques euros ce week-end, n'hésitez-pas, c'est une bonne tranche de bonheur !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> Bien, c'est bien de parler des choses qui vous coupent le souffle !<br /> Bravo !<br /> Mais ceux qui ont fait cet oeuvre, méritent aussi qu'on les cite, c'est la moindre des choses, non?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre